Le plus grand moment de l'histoire des Conventions républicaines

Publié le par Bureau de Washington

Ce soir, John McCain acceptera la nomination du Parti républicain. Le moment sera unique. Mais jusqu'à présent, ce n’est pas le discours d’un nominé qui a le plus marqué l'histoire des Conventions républicaines.

En 1976, le gouverneur de Californie, Ronald Reagan tente tout jusqu’au dernier moment pour décrocher la nomination du parti républicain. Après un vote serré des délégués, c’est le président sortant, Gerald Ford qui finalement l’emporte. Suite à son discours  d’acceptation, Ford invite Reagan à dire quelques mots. Ce dernier improvise alors un petit discours sur l’importance de l’instant présent pour les 100 prochaines années. Son speech émeut de nombreux délégués républicains qui confessent alors avoir voté pour le mauvais candidat. La légende de Reagan est en marche. 4 ans plus tard, il deviendra président des Etats-Unis.

L'année de cette convention (1976), McCain ne fait pas encore de la politique. Il est toujours un militaire et depuis peu dirige un escadron en Floride.
Mais lui qui souvent dit avoir été un ‘foot soldier’ (supporter actif mais de base) de la Révolution conservatrice Reaganienne a certainement été inspiré par ce discours. Et comme Reagan il y a plus de trente ans, McCain, dira ce soir que le premier défi de l’Amérique pour les décennies à
venir est d’assurer sa prédominance mondiale pour que la liberté universelle et individuelle reste sauve.


                                                                                  Benoit Sarrade

 

 

Commenter cet article

fender player 08/10/2008 12:34

C'est vraiment décevant de la part de McCain de le voir entrain de prétendre des mensenges ridicules sur Obama, façon intolérable d'essayer de dévier l'avis général des Américains qui votent pour M.Barak , en plus, il a envoyé des politiciens pour faire de mème, c'est honteux