Une petite explication de la caricature du New Yorker Magazine

Publié le par Bureau de Washington

Entre les petites phrases assassines et deux polémiques de campagne, le New Yorker Magazine nous offre la une du jour. Une caricature d'Obama en djellaba saluant sa femme Michelle, portant une kalachnikov en bandoulière dans le bureau ovale pendant que le drapeau américain brûle dans la cheminée. Jugée de "mauvais goût et offensante" par l'équipe de campagne du candidat démocrate, l’auteur de la caricature, Barry Blitt, explique pourtant avoir représenté le couple ainsi, afin de satiriser la "campagne de peur et de désinformation" menée contre le sénateur de l’Illinois.
 
C’est en effet que les rumeurs sur Obama vont bon train ici. Ses moindres faits et gestes sont minutieusement décryptés. Par exemple, la caricature représente les deux époux se saluant d’une manière spéciale.  Ils font ce qu’on appelle aux Etats-Unis, un fist bump et que décrit la vidéo ci-dessous.



Ce geste, ce poing contre poing entre les deux époux a déjà plutôt dans la campagne fait l'objet de toutes les critiques. La nuit où Obama remporta la nomination, le 3 juin dernier, au moment d'aller délivrer son discours victorieux, il croisa sur scène, sa femme, Michelle qui venait de l'introduire. Et là scandale! Après plus de 20 semaines de primaires, dans cette nuit criblée pour eux d'étoiles, Barack et Michelle échangèrent un fist bump.                                                                                                      Ce qui semblait pour beaucoup être un symbole de victoire et d'intimité devint pour une journaliste de la chaîne Fox news l'équivalent d'un signe utilisé par les terroristes pour lancer un message. De "bien joué mon amour", ce geste amical très utilisé par les sportifs et les rappeurs mais inconnu des politiques devint pour certains, une menace contre la sécurité intérieure des Etats-Unis. (voir vidéo 2)


 
Plutôt que d'essayer de se justifier, l'audacieuse Mme Obama ridiculisa la journaliste de Fox à sa suivante apparition télévisée en demandant à toutes les personnes présentes sur le plateau, d'échanger avec elle le geste du crime, un fist bump. (voir vidéo ci-dessous)

 


Nos gestes, sont souvent l'empreinte de nos émotions - joie, peur, colère. Ils parlent souvent pour nous. Dans la campagne américaine, ils sont aussi devenus une stratègie politique pour affaiblir Obama. Tout d'un coup, l'Amérique n'est plus seulement le pays du "tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous" mais aussi celui du "tout geste que vous ferez pourra être retenu contre vous".
 
Et comme les rumeurs sur Obama ne limitent pas à son langage corporel, ce dernier a récemment décidé de se protéger en lançant
un site Internet visant à déjouer toute calomnie le concernant.

                                                   Benoît Sarrade





Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

geronimo 16/07/2008 11:05

Mais oui bien sur c'est pas la faute du gentil New Yorker mais du méchant Fox News.

gb 16/07/2008 08:03

Cette femme (Michelle) me degoute, faut surtout pas que l'obamination passe rien que pour eviter cette first lady, d'ailleurs un sondage recent indique que l'Amerique n'aime pas cette first lady a 70-80 pourcent donc je suis pas le seul