McCain, enfant de la patrie?

Publié le par Bureau de Washington

L'épouse de Barack Obama, Michelle, déclarait suite aux dix victoires de son mari en février dernier: "Pour la première fois de ma vie d'adulte, je suis fière de mon pays". De cette phrase maladroite, les républicains firent un spot télévisé dénonçant l'antipatriotisme de Michelle Obama. Evidemment à travers elle, c’est son époux qui était visé. Le but des républicains était de ruiner le message positif et fraternel de Barack Obama afin de le faire passer pour ce qu’on qualifie ici de « traditionnel homme politique noir », c’est-à-dire blâmant les blancs pour le manque d'intégration des noirs.

 

Face aux attaques, Michelle Obama n’a pas même essayé de replacer la phrase dans son contexte. C’est la First Lady, Laura Bush, qui vint étonnamment à sa rescousse en déclarant que ce que Michelle Obama voulait en fait dire, c’est ‘je suis encore plus fière’ de mon pays depuis que se profile la nomination de Barack. Selon l'épouse du président, Michelle n'avait pas encore eu l’occasion de mesurer à quel point ses compatriotes sont tolérants.

 

A contrario, la seconde épouse de John McCain, Cindy critiqua Mme Obama en déclarant ‘je ne sais pas pourquoi elle a dit ce qu’elle a dit, moi (par contre) j'ai toujours été fière de mon pays." Ce qui ne semble pas toujours avoir été le cas de son époux, John McCain qui depuis peu découvre à son tour "les joies du Web". Un blog pro Obama –Jeb Report- vient en effet de mettre en ligne une vidéo où le nominé républicain confesse ne pas avoir aimé son pays avant d’être privé de sa compagnie, c'est-à-dire lorsqu'il était prisonnier de guerre au Vietnam. McCain avait alors déjà 31 ans.






                                                    Benoit Sarrade
 




 



 



 



 



 





 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article