Obama mania

Publié le par blog-elections-americaines-tf1

 

Obama incarne-t-il le nouveau John Fitzgerald Kennedy ? Depuis le début, il n’a cessé de citer son idole. Et avec le ralliement ce midi de toute la famille Kennedy, Caroline la fille et Ted le frère, le voilà intronisé héritier de la dynastie (le discours saisissant de Ted est ici). Il partage avec JFK un élan populaire assez indescriptible. A chaque meeting, c’était encore le cas aujourd’hui, nous sortons électrisés sans vraiment comprendre pourquoi. Il ne détaille

pas son programme, son discours tourne à l’incantation : il promet de rassembler l’Amérique, de redorer son blason à l’étranger et … de changer le monde. Rien que ça. « Il me transporte, comme peut le faire un pasteur » explique un fan absolu. Il représente, à tort ou à raison, une nouvelle génération : l’anti-Bush, l’anti-establishment, l’antiracisme, l’anti-corruption. Il appelle à l’unité de la nation, les noirs avec les blancs, la droite avec la gauche, les hommes avec les femmes, les homos avec les hétéro. En face de lui, des militants totalement sous le charme hurlent ses slogans de campagne : « Yes, we can / fired up / ready to go ».

 

Pour comprendre le phénomène Obama, il faut connaitre LE discours qui l’a fait connaître. Il dure 15 minutes mais tous les Américains le connaissent. C’était en 2004, à la convention démocrate où il était venu soutenir John Kerry dans sa course à la présidence. A l’époque, il n’était absolument personne, même pas encore sénateur de l’Illinois et ce fut l’ovation. En un quart d’heure, il a incarné à lui seul le rêve américain, et a réinventé le discours politique. Un document intégral traduit en Français.

 

 

Discours mythique de Barack Obama à la convention démocrate de 2004

Partie 1

Discours mythique de Barack Obama à la convention démocrate de 2004

Partie 2

 

 

Discours mythique de Barack Obama à la convention démocrate de 2004

Partie 3 

C'est fascinant de le voir faire l'éloge de John Edwards tout en se faisant applaudir par Hillary Clinton. C'est ce soir là que commencait la campagne de 2008.

 Pierre Grange

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chris 02/11/2008 03:04

En voyant cette vidéo de la convention démocrate de 2004, en écoutant Barack Obama, en voyant tous les slogans en faveur de Barack Obama, on aurait pu se demander qui était le canadidat à la nomination démocrate : Etasi-ce John Kerry ou Barack Obama ? Même si beaucoup de témoin sont été impressionnés par son discours, peu de ces témoins pensaient, et sûrement pas Hilary Clinton, que cette convention démocrate de 2004 n'était qu'un avant goût de celle de 2008 !!!

said 31/03/2008 13:19

ce discours parlais beaucoup aux americains surtout mais je crois moi aussi que la campagne avait commencé ce soir là SOUS LES APPLAUDISSEMENTS DE HILLARY CLINTON!