Dernier tour de piste pour Rudy?

Publié le par blog-elections-americaines-tf1

Rudolph Giuliani, qui était encore le grand favori du camp républicain en décembre se place dorénavant en troisième, voir en quatrième position. Les spécialistes attribuent sa dégringolade à l'insuccès de sa stratégie de campagne. Celle-ci consista à faire l'impasse au début de l'année 2008 sur le caucus de l'Iowa et les premières primaires pour concentrer sa campagne sur l'élection primaire de Floride afin d'engranger une victoire décisive avant le super Tuesday et ainsi créer un effet de chaîne.

 Mais les McCain, Romney, Huckabee, voir même Ron Paul ont su tirer profit de son absence pour se faire connaître du grand public et dépasser l'ex "number one" des sondages. A la veille de la primaire de Floride, l'ex-maire de New-York terminerait selon les récents sondages bon troisième. Mais alors que tout semble annoncer une sortie de piste imminente pour Rudy, celui-ci ne se laisse pas démonter. Mieux lors d'un meeting il rétorqua à une femme qui l'interrogeait sur les causes du désastre de sa campagne qu'au contraire celle-ci avait enfin atteint sa vitesse de croisière.

 Les cyniques disent que c'est ce qu'il prouva quelques jours plus tôt sur le célébre circuit de NASCAR de Daytona (Floride) quand désireux d'essayer la piste réservée en principe à des bolides, il le fit avec son énorme bus de campagne, faute d'avoir trouvé une voiture de course adaptée à son gabarit. Tout un symbole!


Benoit Sarrade


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article