Barack n' Roll

Publié le par blog-elections-americaines-tf1

Est-ce parce qu’il se prend pour Bono que Barack Obama entre en scène au son de U2 ? Ses discours tiennent parfois plus du concert rock que de la réunion politique : groupies en délire, slogans repris comme des paroles de chansons… Sans oublier un service de presse qui veille à ce que la « rock-star » Obama reste difficilement accessible. En Caroline du Sud où il a remporté largement la primaire démocrate, nous avons assisté à deux de ses meetings, avant (photo)  et après la victoire. A chaque fois, l’ambiance est électrique, survoltée; le charismatique sénateur de l’Illinois est porté par une ferveur populaire qui donne l’impression que sa victoire est inéluctable. Cette ferveur était particulièrement impressionnante hier sur le campus de l’American University (Washington, DC) où Obama a reçu le soutien des Kennedy.


Un militant dans une rue de Columbia (capitale de Caroline du Sud), la veille de la primaire.





 


En face, Hillary Clinton, que nous avons également vue en meeting en Caroline du Sud, fait presque pâle figure. L’ancienne First Lady est pourtant une excellente oratrice, et une grande professionnelle de la politique; son discours est fort et rassembleur, et beaucoup plus précis que celui de son jeune concurrent. Mais – peut-on lui reprocher ? – elle ne provoque pas cet engouement quasi-religieux que provoque Barack Obama. Comme un certain JFK. Ou Bono. Quant au titre de cet article, je l’ai piqué à un slogan imprimé sur un tee-shirt, vu dans la foule d’American University.


Tristan Dessert

Commenter cet article

Patricia 03/02/2008 09:59

Dilgo had a dream, il a rêvé que les présidentielles américaines 2012 le verraient devenir à la fois président des français, ce qu'il est déjà, mais également celui des américains et donc du monde. Il propose donc, à ce titre, d'être élu au suffrage universel direct par le monde entier. Nous avons quatre ans pour surmonter la difficulté technique touchant l'organisation d'une telle élection mais nous comptons sur vos suggestions. Patricia Nicholson