« John McCain est-il de droite? »

Publié le par blog-elections-americaines-tf1

C’est bien la question que se posent en ce moment les membres de l’aile dure du parti Républicain. Rush Limbaugh, le plus conservateur des animateurs de radio du pays, que plus de 13 millions d’américains écoutent chaque jour, a appelé ses auditeurs à voter contre McCain, trop modéré à son goût. Ann Coulter, la darling cathodique de la droite votera elle pour Hillary Clinton le 4 novembre si John McCain est le candidat républicain, car selon elle, la démocrate est la plus conservatrice des deux. 

 

Pourquoi tant de haine à l’égard de John McCain ? Parce que ses positions donnent des douleurs gastriques aux purs et durs du parti.

 

 Dans le passé, il s’est opposé à un amendement constitutionnel interdisant le mariage homosexuel. Il a voté deux fois contre des baisses d’impôts, il veut faire de l’environnement la priorité numéro un, a déclaré la guerre aux lobbys à Washington et veut légaliser les 12 millions de clandestins qui vivent aux Etats Unis….et surtout, il s’est souvent associé à des sénateurs démocrates pour faire passer certaines lois. Et ça, ses petits camarades du parti républicain l’ont toujours en travers de la gorge !

 

 Pour autant, n’allez pas vous imaginer que John McCain est un gentil gauchiste. Il reste un républicain bien musclé : en politique étrangère, il fait passer George Bush pour un pacifiste. Il est partisan de rester en Irak pendant au moins 100 ans, il veut confronter militairement tout les « états voyous » et veut faire la peau à Oussama ben Laden. Il est aussi contre l’avortement pour le libre échange et c’est un ardent supporter des politiques économiques l’offre.

 En fait, il est inclassable et incontrôlable….et c’est bien ça qui donne des palpitations à l’establishment républicain.

 

L’aile dure du parti est même en train de se rebeller. Peut elle encore faire dérailler la marche de John McCain vers l’investiture républicaine en soutenant massivement le conservateur Mitt Romney ? Probablement pas….pour la réponse définitive, rendez vous mardi prochain,  lors des primaires du « Super Tuesday. »

 

 

 

  

        Guillaume Debré 

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

moilinga 18/02/2008 01:24

L'Amérique a plus à gagner en élisant un démocrate à la Maison Blanche en novembre prochain. C'est la seule façon pour elle de reconquérire l'estime qu'elle a perdu auprès des autres nations. Toutefois des deux candidats démocrates dans la course pour l'investiture, Barack Obama est  celui qui cristallise le plus les espérances à l'intérieur de son camp voir même au-delà de son propre camp. Il appartient  donc à Madame Clinton d'avoir l'élégance de s'éffacer au profit de son concurent, qui contrairement à ce qu'elle dit n'est pas qu'un beau parleur, c'est un grand leader politique comme en on a pas connu ces trente dernières années, et dont le destin a croisé celui de son peuple. en se retirant de la course à l'investiture démocrate, Mme hillary rendra un énorme service à son pays et au reste du monde. Quoi qu'il en soit, la dynamique du changement suscitée par la candidature de Barack Obama n'est pas prête à s'arrêtée. La politique suis-je tenter de dire, ce n'est pas seulement le duel permanent, mais aussi la générosité, le courage et l'altruisme fraternel.