Chansons de campagne

Publié le par blog-elections-americaines-tf1

La chanson est de plus en plus d'actualité dans la campagne américaine. Pour preuve, la mélodie ''yes, we can' composée à la gloire de Barack Obama vient d'engendrer sa propre postérité à travers des parodies. Parmi celles-ci, on trouve 'No, you can't' et 'No, se puede'. Deux couplets satiriques écrits aux dépens du favori à la nomination républicaine, le sénateur John McCain. D'après ces chansons, les politologues auraient tort. McCain en matière sociale serait tout sauf progressiste.
 
De plus, une chanson intitulée 'yes, he is' isole des propos de McCain afin de présenter celui-ci comme atteint de cette folie sans nom, l'amour de la guerre. La vidéo va jusqu'à montrer des supposés supporters de McCain pris au dépourvu par les pulsions belliqueuses de leur champion. La chanson politique revient donc à la mode dans la campagne électorale américaine, et au-delà de son interêt artistique, il est intéressant de chercher à en décrypter la finalité politique.        
                                                                                                                                                                           On peut par exemple penser ici que les supporters d'Obama cherchent à exploiter le sentiment partagé par une majorité d'électeurs démocrates qu'Obama est mieux placé qu'Hillary pour battre McCain lors de l'élection générale. A cette fin, ils ont compris que plus ils agitent l'épouvante d'un McCain fou de guerre à la Maison blanche, plus les électeurs donneront de l'importance aux sondages donnant Hillary perdante face à McCain, plus Obama s'imposera comme le choix naturel des démocrates. On peut aussi penser que les obamaniens ont adapté 'Yes, we can' pour convaincre les indépendants que McCain fait 'tâche' dans toute vision future de l'Amérique. En effet, présenter McCain en agent de l'intolérance sur une mélodie que le public assimile désormais à l'espoir de voir Obama inspiré une Amérique plus tolérante, c'est encore montrer que McCain n'est pas dans le rythme de cette Amérique qui veut changer. 
 
Voilà quelques pistes pour interpréter ces spots, il en existe plein d'autres, j'attends donc les vôtres!


Benoît Sarrade

 

 


nosepuede
Envoyé par washington dans Musique sur wat.tv

no you can't
Envoyé par washington dans Musique sur wat.tv

Yes you can
Envoyé par washington dans Musique sur wat.tv

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hervé 21/02/2008 06:50

Est ce que Obama risque pas de  casser son image de gentil gars en utilisant des artistes pour passer des messages négatifs sur ces adversaires?